Quelles sont les compétences requises pour intégrer la police scientifique ?

Plusieurs personnes rêvent de faire partie des polices scientifiques. Or, il n’y en a que très peu de poste disponible chez eux et donc il ne recrute que très peu. Par conséquent, il faut avoir certaines qualités et compétences afin d’augmenter la possibilité d’être recruté parmi eux.

Que fait la police scientifique ?

Ce ne sont seulement pas les forces de police qui interviennent dans la lutte contre les banditismes ou terrorisme ou les petites délinquances mais cela nécessite aussi des techniciens scientifiques. C’est ce dernier qui fait des analyses et recherche les preuves afin de faire avancer une enquête. Pour cela, sa tâche consiste à relever les traces et les indices trouvés sur la scène où il a eu lieu l’action. Puis, au laboratoire, il fait des analyses scientifiques et techniques de ces indices trouvées et rédige un rapport avec des plans et des albums photographiques. Avant de transmettre les résultats aux responsables de l’enquête, les techniciens dresse des constatations.

La tâche des techniciens des polices scientifiques est importante car c’est le chemin le plus facile d’atteindre les cibles et d’arrêter les bandits avec des moindres preuves sur le lieu d’action. Pourtant, il peut diriger et assurer la coordination d’une unité de police technique scientifique. Or, pour plus d’informations, cliquez sur comment entrer dans la police scientifique.

Les formations nécessaires pour intégrer à la police scientifique

Nombreux des jeunes d’aujourd’hui rêvent d’intégrer la police. En effet, pour devenir policier scientifique, il existe plusieurs diplômes et niveaux d’études que vous pouvez faire. Afin de participer aux concours, il faut avoir un diplôme de niveau IV c’est-à-dire diplôme de bac ou bien équivaut. Souvent, nombreux sont présents au concours avec un diplôme de bac au moins. Pour avoir un atout supplémentaire lors du concours, il faut avoir un diplôme de l’enseignement supérieur. Ainsi, pour augmenter la chance de réussite, il faut avoir le diplôme de bac S ou bac sciences et technologies de laboratoire ou STL.

Bref, il n’y a pas de formation particulière à suivre pour intégrer la police scientifique, les diplômes supérieurs tels que bac +3 ou plus ne sert que d’augmenter la chance de réussite. Or, si vous voulez être technicien principale de police technique scientifique, il vous faut des diplômes supérieurs tels que : UIT, BTS, DUT, formations universitaires dans le domaine de la physique, biologie, informatique, chimie et école d’ingénieurs. Pourtant, si vous voulez augmenter votre chance, vous pouvez suivre des études les plus proches possible des tâches des techniciens comme le master contrôle et analyse chimique, le master II perfectionnement en analyses chimiques et spectroscopique, master chimie-sciences analytiques et master bio-informatique, biochimie génomique et structurale.

Les compétences nécessaires pour intégrer la police scientifique

Le fait de devenir policier surtout scientifique nécessite des qualités et compétences spécifiques afin de pouvoir assurer le métier. Pour cela, un ingénieur ou technicien de PTS doit être expert dans le domaine scientifique et doit être curieux et bien à jour technologiquement afin de savoir les dernières méthodes plus avancées car pour résoudre une enquête, les policiers comptent sur son expertise d’analyses des preuves. A part cela, comme tous les policiers, ils doivent avoir aussi une parfaite connaissance des droits pénales ainsi que la procédure pénale puisqu’ils participent aux enquêtes judiciaires.

De plus, ce travail exige l’efficacité, la rigueur, la minutie et la précision car toute l’enquête en dépend. En effet, l’ingénieur ou le technicien n’a droit à l’erreur dans son domaine car tout le monde même le supérieur attendent le résultat. Cependant, ils doivent être méthodiques, et avoir une capacité d’analyses solides et d’observation et une capacité managériale. Les scènes où ils interviennent sont souvent violents, c’est pourquoi, ils doivent être solides psychologiquement.  Il est aussi important de savoir s’entendre afin d’effectuer un travail bien organiser et bien répartir car une seule personne ne peut pas effectuer toute seule le travail.

La maîtrise d’œuvre incendie : indispensable pour prévenir les accidents
Qui peut suivre une formation d’agent de sécurité incendie ?